Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de pirouettecacahouette.over-blog.com
  • : Ce blog sera le reflet de ce que je fais avec les enfants tout au long de mon métier d'assistante maternelle.
  • Contact

Disponibilité ...

Complet !!!

référencement de blog

Logo-blog-copie-1.png

Zero carbone

bonial – horaires et promos – moins de co2

Pages

7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 13:58

voila un blog d'une collégue et amie qui fait des merveilles !! Je pense que je passer commande un jour!!

j'espère que j'en ferai le quart avec mes cours de couture !!

http://mimi-jolie.over-blog.com/

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 09:33

j'ai trouvé un site où il mette la comptine du mercredi, mon fils adore!!

link

Partager cet article
Repost0
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 07:39

Sur ce site vous trouverez une solution trés efficace pour soulager les douleurs aux oreilles du aux otites, plusieurs personne de mon entourage ont testées et ca marchetrés bien et c'est naturel!!

link

Partager cet article
Repost0
23 février 2011 3 23 /02 /février /2011 13:28

 

 Rose, vert, bleu, de forme carrée ou bien ronde, vous trouvez aujourd’hui toutes sortes de trotteurs. Et, bien que Bébé adore foncer dans le canapé avec, l’engin à roues serait dangereux pour lui ! C’est ce que dénonce aujourd’hui l’association européenne pour la sécurité des enfants qui réclame leur interdiction.

Joanne Vincenten, directrice de l’association, explique cette position bien tranchée : « Non seulement de nombreux pédiatres estiment que ça n’a aucun intérêt pour le développement de l’enfant, mais les trotteurs sont responsables d’un très grand nombre de chutes graves, de brûlures et d’ébouillantages. Comme ils arrivent à se tenir debout, les enfants peuvent plus facilement agripper une tasse de café brûlante sur une table, ou mettre la main à l’intérieur du four ».

Près de 2350 bébés britanniques se sont retrouvés aux urgences en 2002 suite à un accident de trotteur. En France, 80% des  ces accidents sont des chutes dans les escaliers, provoquant traumatismes crâniens ou lésions cérébrales.

Les pédiatres conseillent aux parents l’abandon de la mini voiture de Bébé au profit d’un parc de jeux dans lequel l’enfant « apprend seul à se tenir debout et passe son temps à faire plein d’exercices » comme l’affirme l’Association française de pédiatrie ambulatoire.


Source : www.Leparisien.fr

Partager cet article
Repost0
9 février 2011 3 09 /02 /février /2011 14:25

Un super livre qui m'a bien aidé pour les proportions et des idées recettes

et voilà les menus pour vous aider également

4 à 6 mois

6 à 8 mois

 

8 à 10 mois

 

10 à 12 mois

12 à 24 mois

24 à 36 mois

Partager cet article
Repost0
8 février 2011 2 08 /02 /février /2011 21:49

"Comme les grands" : l'apprentissage de la propreté

L'apprentissage de la propreté marque une étape importante dans l'acquisition de l'autonomie d'un enfant. C'est le signe qu'il est désormais suffisamment maître de lui-même pour exercer un contrôle sur son corps en choisissant d'aller libérer sa vessie ou ses intestins au moment opportun.

 

Il n'y a pas d'âge précis pour devenir propre. Inutile donc de vous angoisser en pensant que son frère était "plus avancé au même âge" ou que la fille de la cousine Berthe y arrive bien. Pour certains enfants cela se fera tôt, pour d'autres au moment d'entrer à la maternelle ou un peu après. Chacun son rythme. Le mouvement est souvent naturel, 8 enfants sur 10 deviennent propres spontanément. Il ne faut pas le forcer à aller sur son pot s'il n'en a pas envie. S'il est sur la bonne voie, en cas d'accident ne le lui laissez pas ses vêtements sales "pour qu'il apprenne". Vous risqueriez au contraire de provoquer un blocage et de retarder le moment où il ou elle aura appris la propreté.

Un apprentissage progressif

L'apprentissage se fait progressivement entre 18 et 36 mois, les filles étant un petit peu plus précoces que les garçons. L'enfant commence par devenir propre dans la journée mais continue à dormir avec des couches. Il lui faudra encore environ 6 mois pour être prêt à passer la nuit sans autre protection qu'une alèse pour protéger le matelas des petits incidents toujours possibles. En règle générale les enfants commencent à apprendre à aller à la selle, puis ensuite à soulager leur vessie. Mais vous pouvez commencer à le préparer en lui parlant du sujet, en lui lisant des histoires sur le sujet… Des petits signes vous indiqueront par la suite quand votre enfant sera prêt. En premier lieu, il faut que votre enfant marche, sache s'asseoir et se relever seul, monte et descende les escaliers seul. C'est la preuve qu'il a acquis une certaine capacité psychomotrice et qu'il est capable de commencer à contrôler ses sphincters. Il doit également manifester un certain intérêt.

Accompagner son enfant

Comme pour tout apprentissage, l'imitation joue un rôle important. C'est en vous accompagnant dans la salle de bain ou sur le chemin des toilettes qu'il aura peu à peu envie de faire "comme les grands". Il saura alors vous solliciter de lui-même quand il commencera à se sentir mal à l'aise dans une couche souillée. Il ajoutera quelque mots dans son vocabulaire pour nommer ces besoins ("pipi, popo, caca").

Certains enfants ont peur des toilettes d'adulte, ils craignent d'y tomber, et cette angoisse est renforcée par le bruit du bouillonnement d'eau provoqué par la chasse et l'aspiration de tout ce qui s'y trouve. La "disparition" des excréments dans les toilettes serait parfois un traumatisme psychique important pour l'enfant devant "se séparer d'une partie de lui-même". L'apprentissage peut donc être facilité avec l'achat d'un pot adapté à sa taille. Il en existe de toutes les couleurs et des formes les plus diverses. Montrez-lui et pensez à lui laisser dans un endroit qui lui soit accessible. Il pourra s'asseoir dessus, même habillé, afin de se familiariser.

Quand l'enfant se lancera dans la phase "active", il faudra lui proposer des rendez-vous réguliers. Par exemple après un repas, avant ou après la sieste ou avant d'aller se coucher, mais pas plus de 5 minutes au début.

Il est important d'en parler avec les nourrices ou les assistantes maternelles pour que les efforts soient suivis et que l'enfant ne soit pas perturbé par les différentes façons de faire. A chaque nouveau petit progrès, n'hésitez pas à le féliciter et à l'encourager. Il a besoin de se sentir grandir.

 

Voila ce que j'utilise comme pot et ajusteur de toilette:

Partager cet article
Repost0
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 21:04

Suite à mon article sur le lait de croissance j'ai écrit à Blédina pour demander une explication et voici leur réponse :

"Bonjour,

Vous souhaitez des informations au sujet de l'utilisation de l'huile de palme dans certains produits Blédina.

Actuellement, de nombreux articles (presse et internet) remettent en cause l’utilisation de l’huile de palme.
Pourtant, l’huile de palme présente un réel intérêt en nutrition infantile, lorsqu’elle n’est pas hydrogénée.
En effet, l’hydrogénation entraine une modification des lipides (ou graisses), ce qui favorise la formation
d’acide gras trans, augmentant le risque de maladies cardio-vasculaires.

Ainsi, soyez assurée que l'huile de palme utilisée dans les produits Blédina n'est pas hydrogénée.
Comme toutes nos matières premières, elle est soumise à des critères et des contrôles de qualité très stricts.

En ce qui concerne ses laits infantiles, Blédina a élaboré un profil spécifique de 4 huiles végétales,
dans le but de se rapprocher au plus près des qualités nutritionnelles du lait maternel.
Les 4 huiles utilisées sont : huile de colza, huile de tournesol, huile de coprah, et huile de palme.
En effet, l'huile de palme contient, notamment, de l'acide palmitique : un acide gras saturé naturellement
présent dans le lait maternel et important pour le développement du système nerveux de l'enfant.

Enfin, concernant les aspects environnementaux sachez, qu'à ce jour, 99.78% de nos approvisionnements
en huile de palme proviennent de fournisseurs membres de la RSPO - Roundtable Sustainable Palm Oil -,
qui est encadrée par le WWF - Fond Mondial pour la Nature. Cette filière assure une production et une utilisation
qui doivent être effectuées d'une manière durable basées sur la viabilité économique, sociale et environnementale.
En effet, l'huile de palme certifiée durable fournit l'assurance que les forêts de valeurs n'ont pas été déboisées
et que des garanties sociales et environnementales sont réunies lors de sa production.

Blédina s'engage à atteindre le 100% fournisseurs certifiés RSPO d'ici à fin 2010.

Merci de votre fidélité.
Cordialement.

Votre conseiller.
Service relations consommateurs Blédina."

 

 

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 09:50

Lisez cet article d'un diététicien nutritionniste, il explique pourquoi l'huile de palme est mauvaise pour l'alimentation.

link

et du coup ATTENTION, il y en a dans le lait de croissance Blédilait

bledilait.jpg 

Ingrédients ou Composition

 

Lait écrémé-eau-lactose-matières grasses végétales : (palme- coprah-colza-tournesol)-saccharose- émulsifiant : lécithine de soja-arôme (vanilline)-nucléotides- ferments lactiques- bifidobactéries-vitamines A-D3-E-C-B1-B2-PP- B6-acide folique- B12-pantothénate de calcium-minéraux : carbonates de sodium- chlorure de magnésium-phosphates de potassium-sulfate ferreux- sulfate de zinc-iodure de potassium. Dans le souci d'améliorer ses recettes, Blédina peut être amené à changer les ingrédients intervenant dans la composition de ses produits. Seules les informations sur l'étiquette vous donneront les informations exactes sur le produit.

 

Partager cet article
Repost0
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 09:21
J'ai 2 ans (24 mois)

J'ai une démarche plus adulte, plus régulière. Je tombe rarement lorsque je cours. Il peut m'arriver de fuguer pour voir ce qui se passe ailleurs. Je peux courir et taper dans un ballon sans tomber. Je commence à savoir sauter (de façon très rudimentaire, je vous le concède).

 

Bébé à 2 ansJe monte et descends seul les escaliers en mettant un pied après l'autre sur chaque marche et en me tenant à la rampe ou au mur. Je peux construire une tour en posant en équilibre 6 ou 7 cubes. Je tourne les pages d'un livre une à une. J'adore tourner les boutons et les verrous d'une porte. Je sais m'habiller en mettant mes chaussettes, mes chaussures et mon pantalon. Je me lave et me sèche les mains. Je bois bien dans un verre d'une seule main. Je sais manger avec une cuillère. Je suis très fier de savoir faire tout ça !

Même si je tiens mon crayon dans mon poing fermé, je sais imiter des traits verticaux. J'obéis à 4 ordres rudimentaires. Je fais des phrases de 3 ou 4 mots et je peut faire des phrases négatives et interrogatives. Je connais facilement 300 mots. J'utilise "je, tu, moi". Quand je parle de moi, je dis mon prénom.

Je ne joue pas avec les autres enfants mais j’aime jouer près d’eux. C'est vrai que je me comporte comme si les autres enfants étaient des objets pour les serrer dans mes bras ou les repousser. J'aimerais bien avoir des amis mais je ne sais pas comment m'y prendre. Le pédiatre a dit que j'en étais au stade du "jeu parallèle". Je n'ai rien compris... Il a dit qu'il n'y avait pas d'interaction avec les autres enfants même s'ils ont une activité identique. Pourtant, j'en fais des "interactions" : je prends les jouets des copains, je leur donne des coups de pied et je leur tire les cheveux...

J'aime me débrouiller seul

Je demande rarement de l'aide. J'aide maman à me déshabiller et je sais mettre tout seul des habits simples. J'apprends à ranger mes jouets. J'aime qu'on me raconte des histoires en me montrant des images. J'identifie au moins 3 images si on me demande "qu'est-ce que c'est" mais je peux en montrer au moins 5 si on me demande simplement "où c'est ?".

J'ai horreur de partager

J'ai un sens très net de ce qui est à moi mais j'ai du mal à comprendre que les autres puissent aussi avoir des choses à eux... On me reproche d'être "égocentrique" et on me dit que j'ai du mal à me mettre à la place des autres. J'ai déjà du mal à comprendre qui je suis et je devrais en plus me mettre à la place des autres !

Le mot que je préfère, c'est "NON", car cela permet de m'affirmer en m'opposant à mon entourage. Je suis une vraie pipelette...Je n'arrête pas de parler.

Dans la journée, je suis propre et je demande à aller sur le pot ou aux toilettes. Je suce moins mon pouce. Je ne distingue pas encore le mal et le bien. Je n'aime pas quand mes parents s'en vont. J'aime jouer avec les voitures, placer des perles dans une boîte et la renverser ensuite, tirer un wagon de cubes empilés... Je joue à imiter l'activité de mes parents.

Il me faut mon rituel du coucher et c'est vrai que je n'arrête pas de demander sans cesse des choses à papa et à maman pour retarder au maximum le moment de dormir.

Je me reconnais dans le miroir. Je peux imiter un geste même sans modèle. Je commence à résoudre par la réflexion de petits problèmes s'ils ne sont pas trop difficiles.

Je sais qu'un objet existe même si je ne le vois pas ou même si je ne le prend pas : le pédiatre dit que c'est ça, la "représentation mentale". Je sais par exemple ce qui va se passer avec ma voiture si je la pousse.

Mes jeux préférés sont : une balle, des jeux de construction en bois ou en plastique avec des personnages, des animaux et des accessoires, des grosses perles à enfiler.

Partager cet article
Repost0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 13:21

J'ai 20 mois !
Ce que je suis capable de faire:
- Je me sers de la chaise pour monter sur la table. Je veux vor ce qu'il y a là-haut. Mais je ne sais pas redescendre. Montrez-moi !
- Je suis assez grand pour monter les marches une par une. Si vous m'en laissez le temps, vous ne serez plus obligés de toujours me porter.
- Je fais des tours encore plus hautes avec mes cubes et je mets des boîtes les unes dans les autres. J'aime dessiner, peinturer et déchirer du papier. Mes mains deviennent de plus en plus habiles.
Comment je vous parle:
- Je me parle à moi-même autant qu'aux autres. Je m'exerce !
- Je tire sur vos vêtements ou je pointe du doigt pour vous emmener voir ce qui m'interesse. Je mets ma main sur votre bouche quand je ne veux pas entendre ce que vous me dites. Les gestes sont pour moi, comme pour vous une autre façon de parler. Écoutez-moi !
- Le soir, quand tout le monde est un peu fatigué, j'adore me faire raconter une petite histoire. J'aime ça parce que je suis avec vous et que c'est une occasion pour moi d'apprendre de nouveaux mots.
Comment je réagis, comment je me sens:
Je veux tout faire seul: manger, boire, me déshabiller. Tout en me surveillant, vous pourriez me laisse essayer. Je veux tellement apprendre !
- Comme plusieurs enfants de mon âge, il m'arrive de me réveiller la nuit. Rassurez-moi et remettez-moi au lit. Dans quelque temps je vous laisserai dormir toute la nuit.
- Je n'aime pas prêter mes jouets. Je découvre qu'il y a des choses qui sont à moi et j'ai besoin de temps pour apprendre à partager. Respectez mon tout nouveau sens de la propriété. Ne me pressez pas.
Ce que je suis capable de comprendre:
- Je suis capable de me rappeler où est ma balle, mon biberon ou ma tuque. je peux très bien vous aider à les chercher.
- J'apprends à quoi servent les choses. Par exemple, je comprends qu'on utilise les clés pour ouvrir les portes et une cuillère pour manger ce qu'il y a dans une assiette.
- Je dis « auto » quand je vous montre une auto, un camion ou un autobus. J'emploie le même mot pour désigner tout ce qui ressemble.
Ce qui me fait plaisir:
- Ce que j'aime beaucoup, c'est faire des choses tout seul. C'est vrai que je ne suis pas encore très habile. Il m'arrive parfois de faire de gros dégâts, comme renverser tout le jus d'orange sur la nappe et sur le plancher. Mais est-ce vraiment très grave ? Pensez que, si vous me laisser essaye, bientôt je pourrai faire de plus en plus de choses tout seul. Et félicitez-moi pour mes réussites ! J'en ai besoin pour me sentir fier et grandir.

Partager cet article
Repost0